CHRYSTELLE ALOUR

  • Facebook - Black Circle
  • Son premier disque Traversée (label Jazz Family) sur FIP, RFI, TSF. 

 

  • Alex Jaffrey sur France 2 (Télématin, "le renouveau du jazz")

"Très très bien (...)il se passe un truc absolument splendide"

 https://youtu.be/wDItkOy1CJI

  • Reportage sur France 3 :

https://youtu.be/B90vk5ZkdCQ

 

"Un splendide premier opus jazz...une sensibilité et

une justesse renversante...une voix généreuse, gorgée de chaleur et          chargée d'émotion... Chrystelle Alour s'exprime avec autant d'aisance, de tendresse et de sensualité sur la bouleversante "Dans l'eau vive" - balade mélancolique qui nous fait étrangement songer à Romy Schneider dans "la chanson d'Hélène - que sur des airs de bossa ou de samba"

https://les-chroniques-de-hiko.blogspot.com/2019/02/chrystelle-alour-traversee-jazz.html

 

"Chrystelle impose une couleur vocale chaude et profonde, de compositions marquées par une empreinte brésilienne et une pudeur d'expression très séduisante"

 Louis-Julien Nicolaou Télérama

 

"Traversée témoigne d'un talent des plus singuliers. Une voix, d 'abord, dépourvue d'affèterie et de pathos, mais chargée d'expressivité, de naturel...Fraîcheur d'une musique où l'apport des rythmes et des mélodies du Brésil joue un rôle prépondérant, mais où, çà et là, pointent le bout de leurs notes les musiques dites actuelles...sans parler du jazz, bien entendu...

Joyeuses ou teintées de nostalgie, les compositions de Chrystelle        Alour côtoient avec bonheur des standards pour constituer un univers à la fois composite et cohérent-paradoxe apparent, mais qui signe la réussite".

Jacques Aboucaya Jazz Magazine, L'internaute

http://salon-litteraire.linternaute.com/fr/arts/content/1948628-jazz-voix-printanieres

 "Traversée , avec douceur, avec mélancolie, avec au même moment beaucoup de vitalité, de clins d'oeil, de joie, tout cela mêlé, nous enchante totalement. Traversée est une première oeuvre qui résonne avec bonheur. Avec une si belle clarté"

Michel Arcens, Notesdejazz 

"Le Jazz vocal n'est pas l'apanage des Américaines ni des Brésiliennes, la preuve avec ce premier album de Chrystelle Alour"

Philippe Desmond La Gazette Bleue d'Action Jazz