retour vers Artistes

Alex freiman

Alex Freiman, 44 ans, guitariste professionnel parisien formé à l’Université Berklee College Of Music de Boston,

Joue habituellement au Duc des Lombards, au Sunset/Sunside, au Caveau des Oubliettes, au Festival de Marciac, et au Festival de Calvi.

En 2017, Il tourne avec Stéphane Belmondo pour le Projet Love For Chet.

Cette année-là, Alex forme son Quartet et produit son premier Opus Play It Gentle, engageant le célèbre percussionniste Leon Parker, ainsi que Fred Nardin : organiste, César Poirier : saxophoniste.

Cet album marque un tournant dans la musique d’Alex Freiman, inspiré par le Jazz américain des années 60, il révèle ses talents de chanteur et de compositeur, le positionnant ainsi comme un artiste aux multiples registres. L’atmosphère y est à la fois sophistiquée et accessible.

De concerts en concerts, avec Olivier Temine, Lawrence « Lo » Leathers, Sophie Alour, Moira Batz, Christophe Dal Sasso, Alex partage avec le public son amour pour le Jazz tout en intégrant à son répertoire des compositions illustrant son goût pour la Soul, le Funk ou la Pop anglaise.  

Désormais, Son projet dépasse la seule volonté d’expression personnelle.

A l’été 2020, il réunit des musiciens professionnels privés de salles, dans ce qu’il nomme le Club de la Rue.

Celui-ci est issu d’une réflexion quotidienne sur le rôle de la musique et la place des musiciens dans les sociétés contemporaines.

En amenant à chaque concert cette énergie de l’instant, les musiciens invoquent l’esprit des pères fondateurs qui les ont influencé; ils se mettent au service d’une vibration qu’ils ont reçu pour la transmettre à leur public : pour les inspirer et idéalement illuminer leur quotidien.

 

Alex Freiman, 44 ans, guitariste professionnel parisien formé à l’Université Berklee College Of Music de Boston,

Joue habituellement au Duc des Lombards, au Sunset/Sunside, au Caveau des Oubliettes, au Festival de Marciac, et au Festival de Calvi.

En 2017, Il tourne avec Stéphane Belmondo pour le Projet Love For Chet.

Cette année-là, Alex forme son Quartet et produit son premier Opus Play It Gentle, engageant le célèbre percussionniste Leon Parker, ainsi que Fred Nardin : organiste, César Poirier : saxophoniste.

Cet album marque un tournant dans la musique d’Alex Freiman, inspiré par le Jazz américain des années 60, il révèle ses talents de chanteur et de compositeur, le positionnant ainsi comme un artiste aux multiples registres. L’atmosphère y est à la fois sophistiquée et accessible.

De concerts en concerts, avec Olivier Temine, Lawrence « Lo » Leathers, Sophie Alour, Moira Batz, Christophe Dal Sasso, Alex partage avec le public son amour pour le Jazz tout en intégrant à son répertoire des compositions illustrant son goût pour la Soul, le Funk ou la Pop anglaise.  

Désormais, Son projet dépasse la seule volonté d’expression personnelle.

A l’été 2020, il réunit des musiciens professionnels privés de salles, dans ce qu’il nomme le Club de la Rue.

Celui-ci est issu d’une réflexion quotidienne sur le rôle de la musique et la place des musiciens dans les sociétés contemporaines.

En amenant à chaque concert cette énergie de l’instant, les musiciens invoquent l’esprit des pères fondateurs qui les ont influencé; ils se mettent au service d’une vibration qu’ils ont reçu pour la transmettre à leur public : pour les inspirer et idéalement illuminer leur quotidien.